Superbe victoire sur la 2ème circonscription avec Clémence Guetté et excellents résultats sur la 1ère circonscription pour Thierry Guintrand et sa suppléante cristolienne Émilie Petit. L’avenir de Créteil est à gauche !

À Créteil et dans le Val-de-Marne, la gauche revient en force !

Après les beaux résultats des présidentielles, nous nous félicitons du retour de la gauche à Créteil lors de ces législatives !

Le travail de fond indispensable mené par les insoumis de Créteil depuis 6 ans a payé. Rien ne peut remplacer cette implantation auprès des cristolien.es dans leurs mobilisations sociales et écologiques.

Avec 10 968 voix cristoliennes pour les candidats de LFI / NUPES, Clémence GUETTE et Thierry GUINTRAND, le bloc populaire se consolide dans notre ville.

Cependant, le travail de reconstruction démocratique demeure car plus d’un électeur sur 2 ne s’est pas déplacé sur Créteil, notamment dans les quartiers populaires de la ville. Cette grève démocratique nous persuade de l’urgence du passage à une 6ème République. Il faut changer les pratiques et le personnel politique professionnalisé qui sont désormais largement rejetés par la population.

Nous constatons avec dégoût l’arrivée massive de l’extrême droite à l’Assemblée nationale. C’est le résultat d’une offensive idéologique raciste menée notamment avec les moyens de riches qui trustent les médias. C’est aussi le fruit de la politique de renoncement de Macron et de sa volonté de mettre sur un pied d’égalité les insoumis et l’extrême droite. Sa responsabilité est lourde. La porosité est de plus en plus grande entre les intérêts des milliardaires et la volonté de l’extrême droite de prendre le pouvoir. Nous les combattrons sans relâche.

Dans ce contexte, le Val-de-Marne sera une terre de résistance avec les 6 candidat.es de la NUPES élu.es sur 11 circonscriptions ! Nous nous félicitons en particulier de la réélection de Mathilde PANOT, présidente exemplaire du groupe des députés insoumis qui a montré la voie en étant toujours au côté des luttes locales et dans le combat écologique. Comment ne pas être heureux de l’élection de Rachel KEKE, syndicaliste, femme de chambre dans la 7ème circonscription. Et bravo au jeune Louis BOYARD, 21 ans , élu dans la 3ème.

Au niveau local, notre candidate Clémence GUETTE a, comme tout le monde le prévoyait, largement battu le sortant macroniste M’Baye. Ce fantôme de la politique disparaît sans n’avoir laissé de traces.

C’est un gros désaveu pour Laurent Cathala, le maire socialiste de Créteil, qui après l’avoir aidé à être élu en 2017 a persisté en ne soutenant pas les candidat.es de la NUPES contre lui cette année. Cette fois-ci, il n’a pas pu empêcher, comme en 2017, l’élection d’une députée de gauche à Créteil. Cela devrait faire réfléchir pour l’avenir…

Conscients de notre immense responsabilité dans la période, nous appelons toutes les personnes de gauche de Créteil à se réunir pour envisager ensemble notre avenir en commun.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5219