Archive de l’étiquette psychiatrie

ParFranceInsoumise94000

Non aux fermetures de lits en psychiatrie à Créteil !

NON AUX FERMETURES DE LITS EN PSYCHIATRIE A CRÉTEIL !

POUR UN GRAND PLAN POUR LA SANTÉ MENTALE !

La France insoumise dénonce fermement la nouvelle fermeture de vingt lits de l’unité de psychiatrie « Les Magnolias » à l’hôpital Chenevier et le projet de fermeture de 8 lits de psychiatrie à Mondor.

Ces décisions s’inscrivent dans un processus de privatisation qui a déjà conduit au transfert en 2019 de vingt lits de psychiatrie dans une clinique privée à Crosne. Nous avions dénoncé l’implication de l’actuel maire-adjoint de Créteil et chef du service psychiatrie, M. Pelissolo, dans cette opération de démantèlement de notre hôpital public. Cette fois-ci, c’est le manque de personnel soignants qui a conduit à la fermeture de l’unité de psychiatrie à l’hôpital Chenevier.

M. Pelissolo prétend dans un article du Parisien en date du 17 décembre 2021 que c’est une décision provisoire. Cependant, il n’apporte aucune garantie et n’indique aucune échéance pour la réouverture des lits : « C’est une décision qui a été prise à notre initiative, qui ne vient pas de notre tutelle, et que j’assume. » Il revient également sur la privatisation de 2019 en considérant que c’est une évolution positive en partenariat avec l’ARS !

A Mondor, c’est un déménagement qui conduit à passer de 18 lits à 10 lits, à supprimer la salle commune et les douches individuelles ! Inacceptable ! Là encore, le prétexte du provisoire qui risque malheureusement de durer est invoqué.

Pourtant, les besoins de prise en charge psychiatrique sont en très forte progression, notamment avec les conséquences de la pandémie. Or, la dotation budgétaire de la psychiatrie publique n’a progressé en moyenne pendant cinq ans que de 1,2 % alors que la psychiatrie a vu ses moyens augmentés de 3,2 % par an. Sur cette même période, le nombre de patients suivis est passé de un million à deux millions ! C’est bien un choix idéologique qui est assumé de privilégier le secteur privé au détriment de l’hôpital public.

Nous demandons dans l’immédiat la réouverture des 40 lits supprimés à Chenevier et l’abandon du projet de suppression des 8 lits à Mondor. Nous soutenons la demande de rendez-vous avec l’ARS de la sénatrice du Val-de-Marne, Laurence COHEN, afin de réaliser un état des lieux des besoins de santé notamment en matière de soins psychiatriques.

Par ailleurs, nous avons de nombreuses propositions dans le cadre du programme l’Avenir en Commun pour répondre à ce défi sanitaire. Elles sont portées par notre candidat, Jean-Luc Mélenchon, pour les présidentielles de 2022.

Nous souhaitons ainsi faire un grand plan pour la santé mentale qui renforcera les réseaux de Centres médico-psychologiques (CMP) en lien avec l’hôpital public. Nous souhaitons permettre le suivi psychologique ambulatoire par le conventionnement de professionnels. Il faut aussi augmenter le nombre de places en faculté de médecine dans la filière psy et ainsi rouvrir des lits de psychiatrie publics.

Retrouvez toutes nos propositions : https://melenchon2022.fr/


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5107