Archive de l’étiquette France Insoumise

ParFranceInsoumise94000

Un coup de poignard dans le coeur de Mondor !

Laurent Cathala, maire et président du conseil hospitalier de territoire GHU HENRI MONDOR a signé un communiqué en ce début d’année avec notamment Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP, validant une décision lourde de conséquence sanitaire pour les habitant·e·s du Val-de-Marne.

En effet, par un courrier en date du 4 janvier 2021 adressé à l’agence de Biomédecine, Martin Hirsch acte la délocalisation de la transplantation cardiaque de l’hôpital Henri-Mondor au sein de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, hôpital en manque d’activité cardiaque.

Dans ce bâtiment parisien, vitrine de l’AP-HP, 4 salles sont dédiées à la chirurgie cardiaque mais à ce jour, seul deux d’entre elles sont en activités.

Alors oui, sur Mondor la greffe était en perte de vitesse sur ces deux dernières années. La raison était donc toute trouvée pour piller Mondor ? C’est en fait une stratégie dûment planifiée car les greffes sont systématiquement retiré de Mondor depuis une dizaine d’année : greffes de visages transférées sur l’Hopital Européen Georges Pompidou (HEGP), transplantation hépatique sur l’hôpital Paul Brousse en 2018.

Au-delà des disciplines d’excellence ce sont aussi les cerveaux qui partent. Cette décision a des conséquences majeures sur la recherche, sur l’enseignement et sur l’offre de soins. Il est très loin le temps où Laurent Cathala défendait l’hôpital public et le combat pour sauver la chirurgie cardiaque mené en 2011.

Déjà, lors de la bataille pour sauver la transplantation hépatique Laurent Cathala se démarquait en remettant la médaille d’honneur à l’ancienne directrice de l’hôpital Mondor pour la remercier de son sabotage. Les hospitaliers de Mondor n’ont pas oublié.

C’est ainsi que de reniement en renoncement à défendre l’hôpital public, les élus PS du conseil départemental ont refusé de voter le vœu présenté par Christian Favier lors de la séance plénière du conseil départemental: « Pour le maintien et le développement du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Henri-Mondor et la défense du service public hospitalier ». Face à l’unanimité pour ce vœu de tous les bords politiques, les conseillers départementaux PS de Créteil ont pleinement assumé ce choix d’abandonner l’excellence et l’autonomie de l’hôpital Mondor…

Incompréhensible pour les personnels hospitaliers de lire que des soignants tout nouvellement élus comme adjoints a la mairie et pour certains, toujours actif à l’hôpital, puissent valider ce pillage et ainsi accélérer la casse d’Henri-Mondor.

Cette logique néolibérale d’abandon des services publics nous la combattons et la dénonçons depuis longtemps. Il est urgent de soutenir la coordination de vigilance ainsi que les personnels pour qu’ils soient reçus par l’ARS et le ministre de la santé.

Défendons notre hôpital public!

CRETEIL, le 2 mars 2021

ParFranceInsoumise94000

Libérons la culture et le sport à Créteil et partout ! C’est essentiel !

La culture et le sport sont au cœur de notre projet politique car elle participe à l’épanouissement individuel et collectif de chacune et chacun. Leur développement participe pleinement à l’identité populaire de notre ville.

Or, depuis la pandémie de la COVID 19, ce sont les grands oubliés et sacrifiés. C’est une perte cruelle pour toutes et tous.

Piscines, gymnases, conservatoire, cinémas du Palais et de la Lucarne, MJC, MAC, matchs de football , de handball et de tout autres sports sont désormais fermés au public ou avec un accès très restreint depuis plusieurs mois sans aucune perspective de réouverture. Pour la plupart, ces lieux ont été pourtant exemplaires dans le respect des protocoles sanitaires et aucun d’entre eux n’a été foyer de contamination. Nous nous félicitons néanmoins que la médiathèque reste ouverte à Créteil.

Il est temps pour nous de sortir de cette impasse. Il faut apprendre à vivre avec une pandémie qui ne sera probablement pas la dernière. Nous défendons l’idée d’une société de rotation.

Aussi, nous proposons notamment au niveau national la réouverture de tous les théâtres immédiatement pour permettre aux compagnies de répéter, puis de jouer devant du public. La réouverture des cinémas et salles de spectacle pour accueillir le public en respectant strictement le protocole sanitaire. Du matériel de tests CO2 permettra d’adapter les mesures d’aération nécessaires. La réouverture des lieux de pratique artistique en amateur en respectant un protocole sanitaire strict : port du masque à l’intérieur des salles, distanciation physique d’au moins deux mètres entre pratiquants, aération des salles suffisante en généralisant l’utilisation des appareils de mesure de CO2 et en installant des purificateurs d’air dotés de filtres à très haute efficacité (THE) si nécessaire. Les horaires d’ouverture pourront être étendus pour permettre un roulement des groupes et réduire les flux.

Pour le sport, nous proposons la réouverture des lieux de pratique sportive en amateur en respectant également un protocole sanitaire strict. Les activités devront être organisées au maximum en extérieur. Pour les sports de contact (de combat ou type handball), il faudra proscrire les contacts physiques en proposant des exercices adaptés. La réouverture des compétitions sportives au public doit être envisagée en respectant là encore un protocole sanitaire sérieux : port du masque, distanciation physique, aération des salles avec mesure du CO2 et adaptation de la jauge par salle en fonction de ces critères. Évidemment, pour les matchs de handball, il faut ouvrir les tribunes A et B à toutes et tous pour permettre de respecter la distanciation physique.

Plus généralement, nous demandons la planification d’une véritable réponse à la crise dans la politique culturelle et sportive avec des mesures d’urgence :

  • Prendre en charge à 100% le chômage partiel.
  • Compenser les pertes de chiffre d’affaires plutôt que des prêts garantis par l’État.
  • Garantir le versement des subventions en 2021, en concertation avec les collectivités territoriales.
  • Rééquilibrer les dispositifs d’aides dans les industries culturelles en instaurant un barème équitable afin de permettre aux structures indépendantes (dans l’édition et le cinéma notamment) de survivre à la crise et empêcher les mastodontes d’avoir une position encore plus dominante.
  • Prolonger l’année blanche des intermittents au-delà du 31 août 2021, au moins jusqu’à un an après la fin des restrictions sanitaires. De même, les droits à la retraite, à la formation, etc. doivent être maintenus quand bien même la situation sanitaire entraîne une baisse des cotisations.
  • Réalimenter les fonds de soutien aux artistes-auteurs.
  • Réalimenter les fonds de soutien aux clubs sportifs amateurs.
  • Création d’une caisse nationale de la dette des associations sportives et artistiques de pratique en amateur.

S’agissant du centre commercial de Créteil Soleil, la nouvelle fermeture pose la question de la pérennité de son modèle et de la préservation des emplois. Nous avions proposé lors des municipales de réfléchir à l’avenir et à la reconversion de ces 136 000 m2 de surfaces commerciales en plein cœur de ville. Dans le contexte d’une pandémie mondiale, il apparaît inconcevable d’imaginer que nous allons continuer à importer des marchandises du monde entier en dépit des normes sociales et environnementales. Sans parler des effets désastreux du développement du centre commercial pour nos commerces de quartiers et de proximité et le développement d’un emploi très précaire sans droits syndicaux. Il faut imaginer d’autres activités pour reconvertir ces espaces commerciaux voués à disparaître : pourquoi ne pas justement les imaginer dans le domaine de la culture et du sport ?

Retrouvez toutes nos propositions dans la brochure : « https://lafranceinsoumise.fr/2020/11/24/preparer-des-alternatives-au-confinement-propositions-france-insoumise/»

ParFranceInsoumise94000

Créteil entre dans une nouvelle ère citoyenne

L’Assemblée communale des insoumises et insoumis de Créteil, réunie le samedi 28 septembre, a défini la stratégie du mouvement pour les municipales et a désigné deux animateurs pour la campagne municipale : Béatrice PINAT, 40 ans, professeure des écoles à Créteil, et Thomas DESSALLES, 36 ans, inspecteur du travail à Créteil.

Les groupes d’action de la France Insoumise souhaitent mettre en place une assemblée citoyenne qui choisira les candidates et candidats de la liste et élaborera le programme. Cela permet à chaque habitant de prendre des responsabilités. Des échanges sont déjà engagés avec les cristoliennes et les cristoliens, et des forces associatives de la ville pour participer à la construction de cette dynamique. Des partis politiques ont demandé à nous rencontrer, nous les rencontrerons en étant fermes sur un point, la liste ne pourra être que citoyenne, ce qui n’empêche aucunement qu’elle soit soutenue par des partis, des syndicats, des associations.

Dans un contexte où les combats sociaux (avec les syndicats, les gilets jaunes, les coordinations) et les combats écologistes, notamment contre les bouleversements climatiques, ouvrent des perspectives d’espoir de renouveau politique et d’émancipation, il appartient à chacune et chacun de prendre ses responsabilités pour changer la politique.

Si les citoyennes et citoyens de la ville s’emparent du pouvoir, nous pourrons engager les premières ruptures nécessaires à la reprise en main du pouvoir communal : mise en place d’une régie publique de l’eau, abandon du projet de troisième four d’incinération et développement de la géothermie, référendum d’initiative citoyenne local, possibilité de révocation à mi-mandat, encadrement des loyers, lutte contre la spéculation immobilière, défense des services publics en particulier de l’éducation et de la santé. L’échelon communal est aussi un point d’appui pour combattre les forces néolibérales de Macron et les extrémistes racistes. Afin de préparer l’assemblée citoyenne de Créteil, un questionnaire sera diffusé largement dans la ville pour recenser les besoins et les idées des cristoliennes et cristoliens.

Les électrices et électeurs de Créteil ont positionné la France Insoumise comme une force incontournable pour changer la vie politique. Nous pensons qu’une alternative majoritaire est possible sur Créteil pour le renouveau démocratique, pour engager la transition écologique et pour défendre l’identité populaire de notre ville.

CONTACTS : vous pouvez contacter les insoumis.es de Créteil au 0766267125 ou en leur écrivant sur franceinsoumisecreteil@orange.fr

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter : #Créteil insoumise

ParFranceInsoumise94000

« Fin du monde, fin du mois : même combat ? » à l’Université Paris-Est Créteil, rencontre avec William Martinet et Danièle Obono (vidéo)

A l’occasion des élections européennes,
l’association « PENSER LE MONDE » à l’UPEC Créteil
a invité William Martinet (Candidat LFI aux Elections Européennes) et Danièle Obono (Députée LFI)…

ParFranceInsoumise94000

Pour une autre Europe, pour changer notre quotidien…

En ce samedi ensoleillé, les groupes d’action et les groupes d’appui du Val-de-Marne se sont réunis pour partager sur leurs actions et pour échanger à propos des élections européennes.

Pour clore une journée de dialogue intéressante et fructueuse, cinq groupes ont réfléchi chacun à deux idées pour illustrer le programme. Il faut convaincre les citoyen.ne.s que nous rencontrons de l’utilité d’aller voter pour les Européennes car « les riches vont y aller, eux ». Pour cela, il est nécessaire de leur montrer en quoi les décisions européennes ont un impact sur notre quotidien et que d’autres choix peuvent être faits.

1. Faire respecter la souveraineté des peuples

– Droit à la désobéissance européenne face à la casse des services publics (La Poste par exemple).

– Abrogation de la directive sur le secret des affaires.

2. Face à l’urgence climatique, engager la planification écologique

– Permettre que le bio et le local soient accessibles à tous ; arrêter de subventionner l’agriculture industrielle pour mettre ces subventions sur une agriculture écologiquement soutenable et respectueuse de l’humain.

– Plan de sauvegarde de la biodiversité.

3. Mettre au pas la finance, en finir avec le dumping social et fiscal

– Résistance à la concurrence et à la casse des services publics (ce qui s’est passé avec le téléphone par exemple).

– Partage du temps de travail ; il n’est plus possible de continuer ainsi alors qu’il y a de plus en plus de chômeurs pendant que ceux qui travaillent sont en burn-out !

4. Construire la paix et les coopérations

– Contre le libre-échange qui génère un appauvrissement des gens, des baisses de salaire et problèmes écologiques; pour un protectionnisme solidaire.

– Pour la sortie de l’OTAN afin de ne pas être impliqué dans des guerres décidées par d’autres.

5. Face aux réactionnaires, étendre les droits et le libertés

– Défense de la laïcité face aux lobbies religieux.

– Droit à la contraception, à l’avortement et à la fin de vie dans la dignité.

Changer notre quotidien avec une autre Europe, c’est possible !!!

Bientôt, ici, le compte-rendu complet de la journée !!!


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5107