Partagez

« La dette publique de la France atteint 3000 milliards d’euros ! », « La France au bord de la faillite [sic] », « La France doit attaquer le problème de la dépense publique » sont quelques phrases chocs que la presse mainstream aime mettre en avant lorsqu’elle traite le sujet de la dette publique française. Mais de quoi est-il question exactement ? Qu’est-ce que la dette publique ? À quoi sert-elle ? Comment est-elle financée ? Pose-t-elle vraiment un problème à court terme ? Ou n’est-elle le prétexte que d’un chantage mortifère ?

Pour y répondre, un débat sur ce sujet aura lieu le vendredi 22 septembre, à 20 heures (Créteil, 17 rue Bonne) et Julien Trevisan, pour l’Institut La Boétie, fera une intervention. Vous y êtes tous et toutes chaleureusement invités. Au plaisir de vous y voir !

Ses conseils de lecture : le livre de Thomas Porcher « Traité d’économie hérétique qui traite de cette question » (chapitre 7 ; le 5 y est relié et est intéressant de mémoire) ; le chapitre 2 du livre de Coralie Delaume et de David Cayla « La fin de l’Union européenne » qui est un livre à lire absolument sur la crise de la dette grecque ; l’article qu’il a écrit, consultable en ligne : « La Grèce : la tragédie qui n’en finit pas » et en vidéo : « Pourquoi la dette n’est pas un problème ? » (Blast).