Partagez

Ce vendredi 23 décembre, le centre culturel Kurde situé 16 rue d’Enghien à Paris, ainsi que deux commerces à proximité, ont été la cible de tirs. Au moins trois personnes ont été tuées et on déplore plusieurs blessés.

Nous tenons à affirmer toute notre solidarité à la communauté Kurde, aux personnes touchées, à leurs familles et leurs amis. Toutes nos condoléances à ceux qui ont perdu des êtres chers.

Cet acte terroriste a lieu dix ans après le meurtre de trois militantes kurdes en janvier 2013. Une fois de plus, une fois de trop, les kurdes sont endeuillés dans notre pays.

L’auteur des faits est déjà impliqué dans une affaire pour « violences à caractère raciste avec arme et préméditation » lors d’une attaque d’un camp de migrants en 2021.

L’impunité des actes terroristes doit cesser. L’extrême droite bénéficie de la banalisation de la parole racisme dans de nombreux médias. Cela facilite le passage à la violence. Des mesures urgentes doivent être prises pour mettre un terme au terrorisme d’extrême droite et à l’ensemble des actes de violences régulièrement commis depuis plusieurs semaines en France.

Plus que jamais, nous rejoignons l’appel à former un bloc antifasciste, uni et large face à la menace d’extrême droite pour que cesse les violences et que chacun.es puisse vivre en paix et sécurité dans notre pays.

Nous appelons les Cristolien-ne-s à se joindre massivement à la manifestation organisée demain à Paris, place de la République.

Créteil, le 23 décembre 2022