La dynamique cristolienne pour l’Union Populaire – Présidentielles 2022

Jean-Luc Mélenchon obtient 40,45% des suffrages exprimés à Créteil. Il progresse de 12,9 points, représentant 4022 électeurs supplémentaires, par rapport à 2017. C’est un résultat historique qu’il convient d’analyser à sa juste mesure.

Dans le Val-de-Marne, Jean-Luc MELENCHON est majoritaire et obtient 32,67 % des voix, soit 192 427 votes. C’est environ huit points de plus qu’en 2017. Le président sortant Emmanuel MACRON est crédité de 29,1 % des votes, soit 171 409 votes. Il progresse de presque un point par rapport à son résultat de 2017. Marine LE PEN est loin derrière en troisième position à 11,82 %, soit 69599 votes.

Il n’est pas une ville où le vote MELENCHON ne progresse pas par rapport au premier tour de la dernière présidentielle. Il est en tête dans 26 villes du département contre 21 pour Emmanuel Macron. Dans ce contexte, Créteil apparaît comme la ville où la progression est la plus forte en voix et en pourcentage dans les villes où Jean-Luc MELENCHON est arrivé en tête.

Cette progression est particulièrement spectaculaire car dans le même temps il y a 1279 votants en moins du fait du recul de la participation (73,30 % contre 78,50 en 2017), alors même que le corps électoral est plus important qu’en 2017. Au niveau national, la participation est de 73,69 % (contre 77,77 % en 2017), soit 12 824 169 abstentionnistes. Avec 2 245 714 abstentionnistes en plus, il y a donc un approfondissement évident de la crise démocratique.

Dans les bureaux de Créteil de la circonscription n° 2, la dynamique est encore plus forte puisque la progression est de 46,50 %. Les voix passent de 7206 en 2017 à 10557 en 2022. Aussi, les voix de Créteil de ces bureaux représentent plus de 50 % des votants sur la circonscription n° 2 car Orly et Choisy-le-Roi réunissent 10542 électeurs de leur côté. Orly passe de 2975 voix en 2017 à 3882 voix en 2022, soit une progression de 30, 49 %. Choisy-le-Roi passe de 5165 voix en 2017 à 6660 voix en 2022, soit une progression de 28,94 %. La dynamique électorale de Créteil sur la circonscription est donc incontournable.

Compte tenu de ces éléments, le résultat démontre une mobilisation importante de notre électorat dans les quartiers populaires et même son élargissement.

Dans le Mont-Mesly, trois bureaux sont à plus de 60 %, respectivement 60, 84 % ; 60,72 % ; 60,67 %  : les écoles maternelles de la Habette, Casalis et Savignat.

En nombre de voix, c’est l’école élémentaire des Sarrazins qui bénéficient du plus fort vote Mélenchon avec 603 voix ! Juste derrière, il y a l’école Aimé Césaire dans le quartier où nous avons fait notre meeting avec 542 voix.

La plus forte progression est à l’école élémentaire de Beuvin qui double ses voix pour Mélenchon : de 173 voix (35,97 %) à 346 voix (57,48 %).

Au total, il y 10 bureaux à plus de 50 % et 25 bureaux à plus de 40 %.

Trois facteurs peuvent expliquer le résultat historique à Créteil :

  • La mobilisation très forte des quartiers populaires et des jeunes (bureaux souvent à plus de 50 %)
  • Le vote utile à gauche notamment sensible dans les fiefs du PS du Val-de-Marne
  • L’implantation militante dans la durée sur le terrain des élections et des luttes, avec des portes-à-portes réguliers dans tous les quartiers, notamment populaires

Face à nous, le vote Macron s’érode légèrement en passant de 9241 voix en 2017 (26, 82 %) à 8701 voix en 2022 (26,05 %) mais il reste solide et quasiment stable en pourcentage. Le vote utile à droite a aussi joué son rôle et Macron progresse au niveau national de 1 126 712 voix !

Marine Le Pen passe de 3623 voix (10,52 %) à 3603 voix (10,79 %). Soit un léger recul en voix et une légère progression en pourcentage mais bien en dessous de son score national comme c’est le cas traditionnellement à Créteil. Au niveau national, il faut souligner qu’elle gagne 455 337 voix.

De notre côté au niveau national, nous progressons plus fortement que l’extrême droite avec 652 569 voix, mais c’est insuffisant pour rattraper notre retard de 2017 et nous avons encore 421308 voix d’écart.

A Créteil, le vote Zemmour est légèrement au dessus du résultat national (7,52 % à Créteil et 2511 voix pour 7,07 % au niveau national). Nous avons une bataille à mener auprès de nos concitoyens car on ne peut se résoudre à ce vote de fermeture et de peur.

Tous les autres scores sont à moins de 5 % avec Pécresse qui surnage à 4,13 %. En cela, Créteil est à l’image du pays avec la cristallisation de 3 blocs mais où nous sommes largement devant dans notre ville. Dans le pays, ce n’est malheureusement pas le cas : l’extrême droite fasciste (+ 5 points Le Pen, Zemmour, Dupont-Aignant), le libéralisme autoritaire de Macron (+ 3,9 points) et le pôle populaire qui si on inclut les communistes gagne + 4,65 points (2, 37 pour Mélenchon et 2,28 pour Roussel). A noter que le cumul Hidalgo + Jadot = Hamon, sans aucune dynamique.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5219