Pour une expertise indépendante afin de mesurer les pollutions

autour de l’incinérateur de Créteil

La France Insoumise de Créteil soutient l’association ALIC (Voir la déclaration ici). Nous demandons que des analyses indépendantes de la présence de dioxines sur tout le périmètre d’impact de l’incinérateur Valo’Marne et notamment à Créteil soient rapidement commandées. En outre, il est indispensable que toutes les données brutes des mesures de dioxines dans les cheminées de l’incinérateur soient accessibles. Dans ce cadre il faut impérativement suspendre la construction du troisième four de l’usine d’incinération, le SMITDUVM doit en prendre la responsabilité très vite.

L’incinération des déchets qui permet d’alimenter les réseaux de chauffage urbain n’est pas une énergie propre. Même en appliquant les dispositifs de contrôle de la qualité de l’air les plus sophistiqués, l’élimination de la multitude de polluants organiques persistants (POP) dans les résidus et les gaz de combustion des incinérateurs de déchets n’est pas complète. Aujourd’hui tout le monde parle de l’incinérateur d’Ivry car des analyses indépendantes menées sur des œufs de poules élevées en plein air, des végétaux et des mousses dans les communes d’Ivry-sur-Seine, Alfortville, Charenton-le-Pont et Paris, révèlent des concentrations de dioxines parmi les plus élevées des études de bio surveillance menées par la fondation ToxicoWatch en Europe. Ces analyses remettent en cause très sérieusement la surveillance exercée par l’entreprise exploitante SUEZ à Ivry qui ne les a pas détectées et à Créteil.

Brûler des déchets ne les fait pas disparaître, mais contribue au dérèglement climatique, libère des produits chimiques et en crée de nouveaux. Des risques importants pour la santé publique existent et les effets conjugués à d’autres pollutions émises par d’autres sources sont mal connus. L’incinération est une technologie qui engage des investissements lourds au détriment de solutions moins coûteuses plus protectrices de la santé et des ressources de la terre.

C’est pourquoi nous soutenons le recours en justice en cours contre l’autorisation préfectorale qui permet à l’incinérateur d’accroître sa capacité par la construction d’un 3ème four qui brûlera plus de 120 000 T de déchets supplémentaires à Créteil.

Avec Jean-Luc Mélenchon et son programme l’Avenir en commun pour les présidentielles 2022, nous préférons la société du réparable et du durable à celle de l’obsolescence programmée et du tout-jetable.

Créteil, le 21 février 2022

La photo qui illustre cet article a été prise au départ de la manifestation du 15 octobre 2020 contre le projet du « 3ème four » à Créteil.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5219