Renouvellement du contrat eau de Créteil : les citoyennes et citoyens tenu.e.s à l’écart… pour les profits des multinationales de l’eau !

ParFranceInsoumise94000

Renouvellement du contrat eau de Créteil : les citoyennes et citoyens tenu.e.s à l’écart… pour les profits des multinationales de l’eau !

Partagez

Nous demandons depuis plusieurs mois l’ouverture d’un débat sur la gestion de l’eau dans la perspective de la fin du contrat avec SUEZ de délégation de service public qui arrive à échéance à la fin de l’année 2021.

Malheureusement, les procédures s’enchaînent sans qu’aucune information ne soit diffusée à la population. La consultation citoyenne pour le droit à l’eau organisée en mars/avril 2021 a pourtant réuni près de 300 000 personnes qui se sont exprimées sur ce sujet.

Les élus du territoire Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA), qui a la compétence eau depuis 2016, ont acté le 31 mars 2021 le choix de la concession. Ils suivent ainsi les rapports présentés le 31 mars 2021, par une société de « conseil » sans que soit étudié sérieusement l’option de la régie publique de l’eau, projet éludé en deux lignes sans arguments sérieux.

Les entreprises privées multinationales ont désormais jusqu’au 14 juin pour postuler au marché public ouvert pour confier l’exploitation du service public de distribution d’eau potable de la Ville de Créteil. La valeur estimée du contrat de concession est de :

– Pour l’offre de base sur 7 ans : 50 000 000 euros constants hors TVA.

– Pour les variantes sur 5 ans : 35 000 000 euros constants hors TVA.

– Pour les variantes sur 12 ans : 87 000 000 euros constants hors TVA.

Comment un tel engagement financier de plusieurs dizaines de millions d’euros peut se faire sans demander l’avis des citoyennes et des citoyens de Créteil ? C’est un véritable scandale démocratique qui est à l’œuvre. Nous voulons une véritable étude indépendante pour faire le bilan de la DSP eau à Créteil qui dure depuis des dizaines d’années avec SUEZ. Il faut également une véritable étude indépendante pour analyser l’option de la régie publique.

Pour faire baisser la facture, pour une gestion écologique, pour les investissements nécessaires afin de préparer le futur, pour répondre au défi du dérèglement climatique, exigeons une consultation populaire à Créteil ! NON A LA PRIVATISATION DE L’EAU QUI DOIT ÊTRE UN BIEN COMMUN !

À propos de l’auteur

FranceInsoumise94000 administrator


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5107