Archive mensuelle 6 juin 2021

ParFranceInsoumise94000

Renouvellement du contrat eau de Créteil : les citoyennes et citoyens tenu.e.s à l’écart… pour les profits des multinationales de l’eau !

Nous demandons depuis plusieurs mois l’ouverture d’un débat sur la gestion de l’eau dans la perspective de la fin du contrat avec SUEZ de délégation de service public qui arrive à échéance à la fin de l’année 2021.

Malheureusement, les procédures s’enchaînent sans qu’aucune information ne soit diffusée à la population. La consultation citoyenne pour le droit à l’eau organisée en mars/avril 2021 a pourtant réuni près de 300 000 personnes qui se sont exprimées sur ce sujet.

Les élus du territoire Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA), qui a la compétence eau depuis 2016, ont acté le 31 mars 2021 le choix de la concession. Ils suivent ainsi les rapports présentés le 31 mars 2021, par une société de « conseil » sans que soit étudié sérieusement l’option de la régie publique de l’eau, projet éludé en deux lignes sans arguments sérieux.

Les entreprises privées multinationales ont désormais jusqu’au 14 juin pour postuler au marché public ouvert pour confier l’exploitation du service public de distribution d’eau potable de la Ville de Créteil. La valeur estimée du contrat de concession est de :

– Pour l’offre de base sur 7 ans : 50 000 000 euros constants hors TVA.

– Pour les variantes sur 5 ans : 35 000 000 euros constants hors TVA.

– Pour les variantes sur 12 ans : 87 000 000 euros constants hors TVA.

Comment un tel engagement financier de plusieurs dizaines de millions d’euros peut se faire sans demander l’avis des citoyennes et des citoyens de Créteil ? C’est un véritable scandale démocratique qui est à l’œuvre. Nous voulons une véritable étude indépendante pour faire le bilan de la DSP eau à Créteil qui dure depuis des dizaines d’années avec SUEZ. Il faut également une véritable étude indépendante pour analyser l’option de la régie publique.

Pour faire baisser la facture, pour une gestion écologique, pour les investissements nécessaires afin de préparer le futur, pour répondre au défi du dérèglement climatique, exigeons une consultation populaire à Créteil ! NON A LA PRIVATISATION DE L’EAU QUI DOIT ÊTRE UN BIEN COMMUN !

ParFranceInsoumise94000

Le 20 juin 2021 : mobilisation populaire et citoyenne dans les urnes pour bien vivre en Île-de-France et dans le Val-de-Marne !

BIEN VIVRE EN VAL-DE-MARNE ET EN ÎLE-DE-FRANCE !

À CRÉTEIL, DES FEMMES ET DES HOMMES ENGAGÉ.E.S

POUR UN DÉPARTEMENT ET UNE RÉGION

PLUS DÉMOCRATIQUE, JUSTE, SOLIDAIRE ET ÉCOLOGIQUE

Les 20 et 27 juin prochains auront lieu les élections départementales et régionales. La France Insoumise, dans notre département comme au plan régional, ne cesse de s’engager pour le respect de l’être humain, des espèces et de la nature. Elle sera toujours là contre ceux qui veulent diviser les habitant.e.s pour le plus grand profit des plus riches.

La crise actuelle a amplifié les inégalités déjà si criantes dans le Val-de-Marne et en Île-de-France. La poursuite du combat pour un accès à un logement digne pour tous, pour des politiques de solidarité fortes, pour un développement des modes de transports publics et alternatifs, une politique du bien manger et du bien vieillir, pour la préservation de nos terres agricoles, est absolument nécessaire. Dans le Val-de-Marne, les Insoumis.e.s participent pleinement à la politique engagée en ce sens par Christian FAVIER, président du Conseil départemental. Il faut la défendre contre la menace de la droite LR, macroniste et extrême.

Cependant, à Créteil, il faut aussi des élu.e.s véritablement engagé.e.s dans les luttes pour le service public. Le Val-de-Marne est notamment un territoire de santé menacé. Or, nous sommes au côté des hospitaliers qui se battent depuis plus d’un an contre la pandémie de la COVID 19. Nous demandons des lits supplémentaires pour accueillir tous les malades et une amélioration réelle des conditions de travail du personnel.

Les candidat.e.s du PS, appartenant pourtant à la majorité départementale, n’ont rien fait contre la privatisation de lits psychiatriques à Chenevier et ont refusé de soutenir le président du Conseil départemental dans son combat pour le maintien de la greffe cardiaque à l’hôpital Mondor. Nos élu.es continueront quant à eux, à lutter contre le démantèlement de l’hôpital public en toutes circonstances.

C’est pourquoi les groupes d’actions de la France Insoumise de notre ville présentent des candidat.e.s et supléant.e.s pour les élections départementales :

Canton n°7 – Créteil 1 : Béatrice PINAT, Xavier CHEMLA ; Lucille GRAUWET, Anthony PINTO

Canton n°8 – Créteil 2 : Marie Noëlle BERTRAND, Éric TRICOT ; Perrine SOYMIE, Mahmoud ELATMANI

De plus, Béatrice PINAT, Thomas DESSALLES et Éric TRICOT seront présent.e.s au côté de Clémentine AUTAIN sur une liste de rassemblement pour chasser la droite antisociale et anti-écologique de Valérie PÉCRESSE. Ensemble, il est temps de mettre l’égalité au cœur du développement de l’Île-de-France pour pouvoir, enfin, bien vivre dans notre région. Il faut un choc de solidarité !

Nos candidat.e.s cristolien.ne.s veulent participer à cette ambition pour nos territoires.

Nous appelons donc à la mobilisation populaire et citoyenne dans les urnes !

Créteil, le 3 juin 2021


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 4755