Pour l’égalité des droits aux urgences gynécologiques et obstétriques du CHIC

ParFranceInsoumise94000

Pour l’égalité des droits aux urgences gynécologiques et obstétriques du CHIC

Partagez

Les personnels des urgences gynécologiques et obstétriques du CHIC de Créteil sont victimes d’une inégalité scandaleuse. Alors que les urgences générales perçoivent une prime de risque de 100 euros, les personnels de ce service en charge du soin des femmes sont exclus par l’ARS de cette prime. Quelle raison objective peut justifier cette situation ?

Les agentes et agents subissent aussi des conditions de travail difficiles avec le manque de personnel et le travail de nuit pour répondre aux urgences 24 h sur 24. 

Ils étaient mobilisés ce lundi pour obtenir l’égalité des droits. Nous sommes à leur côté dans ce combat qui illustre combien est encore grand le chemin vers l’émancipation des femmes. Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne de la France Insoumise, interpellera le nouveau ministre de la santé pour débloquer cette situation au plus vite.

Créteil, le 19 février 2020

À propos de l’auteur

FranceInsoumise94000 administrator


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 4552