Un virage spectaculaire !

ParFranceInsoumise94000

Un virage spectaculaire !

Partagez


Monsieur Luc CARVOUNAS, député PS de la 9ème circonscription du Val-de-Marne, est intervenu aux Amfis de Toulouse dans le cadre d’un meeting pour soutenir le référendum contre la privatisation d’ ADP. Il ne s’est pourtant pas limité au sujet pour lequel il était invité.

Dans ce cadre, il a défendu sa vision d’une gauche arc-en-ciel qui, selon lui, correspondrait à la Fédération populaire proposée par la France Insoumise.

Cet ancien lieutenant de Manuel VALLS nous demande ainsi d’oublier la théorie des gauches irréconciliables, le CICE, l’expulsion de Léonarda, la loi El Khomri, la déchéance de nationalité, la privatisation des aéroports de Toulouse, de Lyon et de Nice menée par son ami d’alors, Emmanuel MACRON, la répression des migrants, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes que Monsieur Luc CARVOUNAS, soit dit en passant, a défendu jusqu’au bout !

C’est donc un représentant du PS dans sa pire dérive sociale-libérale autoritaire qui déploie des efforts redoublés envers la France Insoumise qui défend un programme de rupture démocratique, écologique et social.

Comment expliquer ce virage spectaculaire ?

Les élections successives depuis 2017 ont montré un désaveu populaire massif à l’encontre du PS. C’est donc un monde qui s’écroule pour les petits barons du PS qui pourraient se voir priver de leurs fiefs électoraux très rapidement. Aussi, les électeurs de la France Insoumise représentent dans leur vision une part du marché électoral qu’il faut absolument capter pour prétendre à une éventuelle réélection.

La sociale-démocratie n’a pas d’autre issue que de devenir la championne du double discours : unité et radicalité en parole, trahison dans les actes dans la continuité de politiques menées aussi bien au niveau national que local. La Fédération populaire devient dans l’esprit de ces représentants une formidable machine à recycler les élus usés par des années d’exercice du pouvoir anti-populaire.

Les insoumis ne s’y trompent pas et défendent une tout autre idée de la Fédération populaire et écologique. Celle-ci se doit d’être le relai des résistances syndicales, associatives et citoyennes et de la société en mouvement pour l’émancipation. La mobilisation de la jeunesse pour le climat et les gilets jaunes sont des formidables exemples de cette capacité d’invention d’un monde meilleur.

Alors, Monsieur Luc CARVOUNAS, passez votre chemin, car notre projet politique n’est pas soluble dans des ambitions électoralistes.

À propos de l’auteur

FranceInsoumise94000 administrator


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 4755