Rénovation ANRU du Mont-Mesly : un projet sans les habitant·e·s, voire contre eux …

ParThomas

Rénovation ANRU du Mont-Mesly : un projet sans les habitant·e·s, voire contre eux …

Partagez

L’opération de rénovation urbaine au Mont-Mesly engage 105 millions d’euros sur le quartier avec une grande part de financement privé. Sur les 800 logements construits, 40 % seront du logement social. Une cité éducative va regrouper les groupes scolaires CAMUS reconstruit et CASALIS. Le marché va être reconstruit avec un parking en sous-sol et la MJC, le cinéma « la Lucarne » et la maison de santé seront regroupées dans un même lieu au nord du quartier.

On pourrait se réjouir de ce renouveau urbanistique. Mais malheureusement 239 logements sociaux vont être détruits et seul 20 % des locataires concernés profiteront de la rénovation ! Les autres devront quitter le quartier …

Les projets ANRU portent ainsi en eux une brutalité pour les habitant·e·s des quartiers concernés par les démolitions. Plutôt que de résoudre les problèmes sociaux, ces opérations procèdent à des déplacements contraints en démantelant les liens et les solidarités construites dans les quartiers populaires.

Le projet de la mairie est finalisé et les travaux devraient débuter fin 2019. Les réunions publiques sur le projet, la dernière en date étant celle du 7 novembre au gymnase du collège Laplace, n’auront servi malheureusement qu’à mettre en scène une parodie de participation. L’attente était pourtant grande de pouvoir vraiment peser dans les choix d’urbanisme.

Il faut noter que le projet n’est cependant pas abouti pour l’allée du Commerce où les commerces sont en grande difficulté. Il faut d’ailleurs souligner le déséquilibre entre l’expansion sans limite de Créteil Soleil et la difficulté des commerces de proximité dans les quartiers.

Par ailleurs, le quartier de la Habette n’est pas concerné par la rénovation urbaine et seulement 1,2 millions d’euros vont être investis pour les ravalements de façade des immeubles du quartier. Il faudra attendre la prochaine opération de l’ANRU dans quelques années avec un projet qui s’imposera aux habitant·e·s. Ce quartier mériterait pourtant un véritable projet construit avec les citoyennes et les citoyens.

En ce sens, la France Insoumise veut développer une tout autre logique qui mettrait au cœur des projets urbains les acteurs citoyens, associatifs et culturels. C’est pourquoi une grande rencontre des quartiers populaires est prévue le dimanche 18 novembre à l’Espace Lumière 6, avenue de Lattre de Tassigny à Epinay-Sur-Seine de 10 h à 19h.

A Créteil, nous vous attendrons place de l’Abbaye dès ce samedi à partir de 10h30 pour faire entendre vos idées, vos besoins et vos attentes pour le renouveau de nos quartiers populaires. Réveillons ensemble la démocratie à Créteil !

Retrouvez nos propositions :

https://avenirencommun.fr/livret-quartiers-populaires/

https://www.facebook.com/RencontresNationalesDesQP/videos/295993514346088/

À propos de l’auteur

Thomas author


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 5107