A Créteil, des crèches au bord de l’asphyxie

ParFranceInsoumise94000

A Créteil, des crèches au bord de l’asphyxie

Partagez

Des parents de la crèche Aimé Césaire à Créteil ont écrit il y a quelques semaines une lettre pour interpeller le maire. En effet, depuis des mois les remplaçants se succèdent dans la section des
grands. Une maman témoigne :

« Cela ne peut plus durer ! Nos enfants ont besoin de stabilité, ils ont tous entre deux et trois ans. La mairie n’affecte pas de personnel supplémentaire sur le long terme alors que les arrêts maladie s’enchainent. On voit bien que ça les perturbe : il y a plus de griffure, de morsures depuis quelques semaines. Nous avons tous signé une lettre pour interpeller le maire. Je suis aussi inquiète parce qu’il est arrivé que l’auxiliaire soit seule avec une dizaine d’enfants quand je suis venue chercher ma fille. Ils ne respectent pas les taux d’encadrement, ce n’est pas légal et surtout ça met en danger nos enfants ».

La section a même été fermée un jour, faute de personnel.

Le service public de la petite enfance ne peut faire l’objet d’une politique d’austérité. Nous défendons, comme les parents de la crèche Aimé Césaire, un accueil de qualité pour les plus petits et
nous suivrons de près la réponse de la mairie.

À propos de l’auteur

FranceInsoumise94000 administrator


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/creteili/public_html/wp-includes/functions.php on line 4755